Les Actions du Club


Les Actions 2018 - 2019

Les Actions 2017 - 2018

Mon Sang Pour Les Autres 2018
La Banque Alimentaire: Collecte 2018
Remise du Chèque des Tulipes de l'Espoir 2018
27ème Tournoi de Golf
Mon Sang Pour Les Autres 2017
Collecte 2017 au profit de la Banque Alimentaire
Opération Oranges 2017 au profit des Actions pour la Jeunesse
Plantation d'arbres ville de Blois
Le parcours d’une apprentie récompensé par le Rotary
Concours d'Eloquence 2018
Remise des Chèques Tulipes de l'Espoir




Mon Sang Pour Les Autres 2018



La salle de don n’a pas désempli, au château, 225 personnes se sont présentées, hier, pour donner leur sang. © Photo NR

La collation post-don est agrémentée de pains aux chocolats et tartelettes fournies par des entreprises partenaires. © Photo NR

Malgré les blocages des “ Gilets jaunes ”, 225 personnes sont venues à la collecte organisée par les Rotary clubs de Blois au château.
A l’entrée du château de Blois, il y avait aussi des gilets jaunes, mais ceux des bénévoles du Rotary club de Blois. Ils accueillaient les volontaires au don du sang. Comme chaque année, cette collecte au château royal de Blois était organisée par les trois Rotary clubs de Blois avec l’EFS (Établissement français du sang), de 10 h à 18 heures.
Et malgré le blocage des entrées de Blois, l’organisateur était soulagé : « Finalement, la manifestation n’a pas trop d’impact, on a vu du monde. » En tout, ce sont finalement 225 donneurs qui se sont présentés au château, soit plus de 50 de plus que l’an dernier (182 personnes) ! « Peut-être que les gens n’ont pas voulu sortir avec leur voiture par peur d’être bloqués, et donc restent à Blois et viennent donner leur sang », se réjouit un autre membre du Rotary de Blois.
50 personnes de plus que l’an dernier. Le don prend une petite heure, de l’entretien avec un médecin à la prise de sang. La collation post-don est améliorée avec plusieurs fournisseurs partenaires : tartelettes, croissants, pains au chocolat… De quoi reprendre des forces : il faut bien boire et manger avant et après le don.
C’est à la collation que l’on retrouve Marion, Corentin et Badr. A 18 et 19 ans, c’est la première fois qu’il venait donner. « Ça faisait plusieurs années que je voulais le faire, et là je peux », raconte Marion. « On a de nombreux jeunes, beaucoup plus que les années précédentes »,. Une cible privilégiée pour augmenter le nombre de donneurs : en France, seuls 4 % des donneurs potentiels donnent effectivement.
Et la collecte attire aussi des personnes qui n’ont pas le réflexe d’aller donner régulièrement. C’est le cas de Jean-François, venu avec sa fille Clémentine. « On est venu l’an dernier, et depuis je n’ai pas donné, alors que ma fille est allée au centre de l’EFS à Blois deux fois dans l’année », reconnaît-il. « C’est plus facile d’y aller sur un événement visible comme ici que d’y aller spontanément, même si c’est ouvert tous les jours. » Cette collecte aura donc permis de remplir les réserves de sang, avant la période des fêtes toujours plus pauvre en dons.

Collecte 2018 au profit de la Banque Alimentaire



Sitôt collectées, les denrées sont triées et stockées à Blois. © (Photos NR, Jérôme Dutac)


Les bénévoles du Rotary à l’Intermarché de Blois prêtent main-forte à la collecte nationale. © Photo NR

Ce week-end a lieu la collecte nationale de la Banque alimentaire. Un grand élan de générosité à la sortie des supermarchés, menacé par les Gilets jaunes.
Ils vont nous bloquer les Gilets jaunes ? C’est pas bien… L’inquiétude est réelle parmi les centaines de bénévoles qui ne ménagent pas leurs efforts, depuis hier matin. Eux ont choisi d’enfiler des gilets orange, pour aller collecter des denrées alimentaires qui se conservent aux caisses des magasins, auprès des milliers de Loir-et-Chériens qui vont se rendre faire leurs courses de fin de semaine. Et permettre ainsi au niveau national de distribuer 25 millions de repas en direction des plus démunis. « Nous réalisons notre grande collecte annuelle qui permet ensuite d’alimenter les associations et épiceries sociales. Ce sont elles qui distribuent auprès de leurs bénéficiaires. Dimanche, nous espérons que tout ce grand rayonnage du centre sera rempli », explique Bertrand Forzy, vice-président de la Banque alimentaire en Loir-et-Cher.
Il supervise les opérations sur le site de stockage rue André-Boule à Blois. S’y trouvent déjà des dons de l’Europe. Hier après-midi, les camions n’arrêtaient pas d’y être déchargés. « Trois camions emmènent les denrées collectées en permanence, explique le vice-président. Ici, il y a une quinzaine de bénévoles pèsent et trient immédiatement par aliments : pâtes, riz, farine, confitures, huile, etc. Ensuite, nous les stockons direct, soit 30 à 35 tonnes, pour Blois et Romorantin. »
Objectif : 70 tonnes de denrées Une grosse organisation pour mobiliser des forces vives sur tous les points de collecte, qui risque d’être perturbée par l’action des Gilets jaunes qui justement vise les centres commerciaux ce samedi. « Nous espérons collecter 70 tonnes de denrées sur tout le département. Le week-end dernier, nous avons collecté par anticipation au centre Leclerc de Blois. Nous n’avons fait que 3,8 tonnes contre 5 tonnes habituellement, soit une grosse déperdition de plus d’une tonne ! » Face à ce constat, les bénévoles continuent à s’activer. Comme ce salarié du laboratoire Chiesi à Blois : « J’ai déjà reçu de l’aide alimentaire, maintenant que j’ai une situation stable, c’est normal de redonner. Depuis trois ans, notre entreprise nous permet d’être bénévoles au lieu d’aller travailler. »
A l’Intermarché du quartier gare de Blois, ce sont les bénévoles du Rotary qui s’activent : « Les gens n’ont pas forcément beaucoup de moyens, mais ils sont généreux. On est très bien accueillis ! » Debout, au volant des camions, où dans les entrepôts, les bénévoles ne vont pas ménager leurs efforts.

 



Remise du Chèque des Tulipes de l'Espoir 2018



La remise du chèque au Pr Olivier Hérault par Jacques Millet, ex-président du Rotary avec Charles Leissler, président actuel. © (Photo Rotary Club de Blois)

Fidèles à leur engagement en faveur de la recherche médicale pour lutter contre le cancer, les membres du Rotary Club de Blois et son président en exercice Charles Leissler, remettaient lundi dernier le fruit des ventes de tulipes du printemps 2018 au professeur Olivier Hérault, chef du service hématologie du CHU de Tours.
Avant de recevoir un chèque de 8.000 €,  ce chercheur émérite délivrait à l'assistance des informations sur l'avancée des recherches conduites avec son équipe. « Les coûts de la recherche sont si importants que la contribution des associations est essentielle pour nous », insistait-il indiquant, grâce à elles, les progrès réalisés pour traiter les rechutes de leucémie des enfants et pour diagnostiquer les hémopathies. Actuellement ses travaux de recherche et ceux de son équipe se concentrent sur les facteurs provoquant la résistance aux chimiothérapies et sur les anomalies induites par les pesticides qui se trouvent dans notre alimentation.


Remise des Chèques des Tulipes de l'Espoir 2017



Un chèque du Rotary contre la leucémie Jacques Millet, président du Rotary et le professeur Olivier Herault.

© Photo NR

Lundi soir les membres du Rotary club recevaient dans les salons de l'hôtel Mercure Olivier Herault professeur d'hématologie au CHU de Tours et directeur de recherche pour lui remettre un chèque destiné au financement de travaux menés par son équipe sur la leucémie.
« C'est le fruit de la vente des tulipes réalisée en 2017 que nous remettons ce soir », indiquait Jacques Millet son président. Olivier Herault, à cette occasion, témoignait de l'importance de ces fonds associatifs pour la recherche en informant l'auditoire des investissements et résultats auxquels ils avaient contribué. Au plan structurel avec « la création d'un laboratoire, le seul en France, doté d'un équipement de pointe pour la recherche appliquée sur le métabolisme des hémopathies. »
Au plan clinique avec la mise au point d'un test qui permet de prévoir à partir d'une goutte de sang « le bon traitement à délivrer au malade pour augmenter ses chances de rémission » ainsi que l'identification d' une molécule originale, porteuse d'espoir pour lutter contre la maladie



LES TULIPES DE L’ESPOIR.



Le Rotary Club de Blois, chaque année depuis 25 ans procède à la plantation de plus de 100.000 bulbes de tulipes, opération initiée en 1993 par le Dr PARAT et qui a permis de verser plus de 28.500€ au bénéfice de la recherche médicale contre le cancer, plus spécialement axée sur les leucémies frappant les enfants.
Le 9 Avril dernier un chèque de 7000€ a été remis au Professeur HERAULT Chef du Service d’hématologie à TROUSSEAU, Chercheur, Directeur de Laboratoire au CNR.S.
Cette année le ROTARY a décidé ,toujours dans la lutte contre le cancer de partager le résultat de l’opération 2017 entre le Professeur HERAULT,et le Dr FRIOCOURT ancien Chef de Médecine interne à l’Hôpital de Blois et Le Dr Georges HADDAD, Médecin, Rotarien et spécialiste international de recherche génétique.
Un chèque de 10.000€ leur a été remis le 16 Avril en présence du Directeur du Centre Hospitalier de BLOIS.
Jean Claude OSTY

Concours d'Eloquence 2018



Éloquence : les filles font la loi ! Les trois lauréats du concours d’éloquence organisé vendredi par le Rotary club de Blois posent devant le jury présidé par le magistrat Denys Baillard. © Photo NR

A l’initiative du Rotary club de Blois, quinze lycéens essentiellement scolarisés à Notre-Dame des Aydes et au lycée Augustin-Thierry, à Blois, ont participé vendredi après-midi à un concours d’éloquence. L’épreuve s’est déroulée au palais de justice, dans le cadre quelque peu impressionnant de la salle d’audience des affaires correctionnelles. Les candidats ont défilé à la barre – au sens propre – pour s’exprimer face à un jury placé sous l’autorité de Denys Baillard, président du tribunal de grande instance, et où figuraient le procureur de la République Frédéric Chevallier, la directrice académique Valérie Baglin-Legoff, les avocats Michel Gendre et Audrey Hamelin, le président du Rotary club de Blois Jacques Millet, ainsi que les journalistes Richard Ode et Christophe Gendry, directeur départemental de la Nouvelle République. La compétition s’est avérée serrée et, à l’heure des comptes, c’est Agathe Follet, élève de première S à Notre-Dame des Aydes, qui l’a emporté. La jeune fille, qui avait choisi pour thème « Les apparences sont-elles si trompeuses qu’on le prétend ? », a su conjuguer le fond et la forme. Elle devance Meryam Lahboubi (1re S, Augustin-Thierry), qui s’est de son côté interrogée pour savoir si « Informer, est-ce tromper ? ». La troisième marche du podium est occupée par Erevan Reullier, lui aussi en première scientifique à Augustin-Thierry pour son propos sur « Doit-on tolérer les intolérants ? ». A noter que s’il ne figure pas parmi le trio de tête, le jury a néanmoins tenu à saluer la prestation d’Arthur de Tappie (terminale L, Notre-Dame des Aydes). Tous les participants ont également eu droit aux félicitations de Denys Baillard, pour s’être livré à un exercice aussi difficile que formateur.

Le parcours d’une apprentie récompensé par le Rotary

Cette année le Prix du travail manuel décerné par le Rotary Club de Blois revient à Montaine Jouannet, apprentie âgée de 18 ans. Originaire de Rougeou, la jeune fille a décidé, après sa scolarité au collège de Selles-sur-Cher, d’entreprendre un apprentissage en charcuterie. Admise au CFA de Blois en 2016 c’est auprès de Stéphane Avezard artisan charcutier à Contres qu’elle apprend le métier. Désignée meilleure apprentie de la région Centre-Val de Loire en 2017 dans sa spécialité, elle poursuit sa formation tout en préparant actuellement au Campus des métiers de l’artisanat de Tours une option traiteur.
« C’est son travail et son parcours d’apprentie charcutière qui a particulièrement marqué le jury », rappelait Josette Venot en charge des actions jeunesse au sein du Rotary lors de la remise de ce prix lundi soir à l’hôtel Mercure. Les rotariens présents aux côtés de Jacques Millet actuel président du club ont chaudement félicité la jeune apprentie qui vise désormais l’obtention du brevet professionnel. « Depuis l’enfance je m’intéresse à la cuisine, à la préparation des repas familiaux et tout particulièrement à leurs décors », expliquait Montaine. Il a été possible d’en juger à cette occasion avec la présentation d’une terrine de volaille de dinde de sa confection agrémentée de légumes et de fruits qui ressemblait à s’y méprendre à une belle composition florale !;

Plantation d'Arbres au Parc de l'Arrou à Blois



 

Pour répondre au souhait du Président du Rotary International, IAN RISELEY, proposant l’action « un rotarien, un arbre « et relayé par notre Gouverneur, ALAIN LE PECHEUR ; Bertrand MALAPERT, pour le Club de Blois, a répondu favorablement et a mis en place cette action relayée par Jacques MILLET.
Cette opération menée à bien sous l’autorité de notre ami, DIDIER JACQUOT, en partenariat avec les responsables des services des jardins de la Ville de BLOIS, en la personne des Mesdames NATHALIE BERNARD et HELENE DEMONCHAUX, a permis la plantation de 21 arbres, d’essences diverses, dans le parc de l’ARROU à BLOIS.
L’inauguration a eu lieu ce mercredi 14 mars, en présence de M. MARC GRICOURT, Maire de BLOIS, Mme Marie-Hélène MILLET, Conseillère Départementale, et M. Alain LE PECHEUR, notre Gouverneur, accompagné de son épouse.
Les premiers mots ont été prononcés par notre Président de Club, M. JACQUES MILLET qui a loué ce partenariat avec le VILLE DE BLOIS et a remercié tous les acteurs pour leur accueil et leur grande disponibilité.
Ont suivi les propos de Monsieur le Maire, Madame la Conseillère Départementale et notre ami Gouverneur. Une vingtaine de membres et conjoints étaient présents et ont pu applaudir les différents intervenants par un soleil presque estival.
Tous les membres sont encouragés à constater cette belle action marquée par un panneau mentionnant notre club et figurant la roue rotarienne.

Opération Oranges 2017 au profit de nos Actions pour la JEUNESSE



 

8 ans que nous sommes, une fois l'an, transformés en marchands de primeurs, métier parfaitement honorable par ailleurs.
8 ans, 8 tonnes, 8 K€ de résultat (?) Une très bonne année, une des meilleures pour la qualité des fruits. Sans doute moins d' un kilo d'oranges abîmées !
Une très bonne année de ventes, puisqu' on a un peu manqué ce qui est un bon signe et bien mieux qu' un surplus. Bravo à tous les vendeurs, donc à tous les Rotariens, puisque la participation est totale. Une mention "très bien" aux gros vendeurs ( 120 caisses pour le premier !!!) qui,a 4, font la moitié du tonnage...
Une moins bonne année pour la logistique (espagnole). Notre expéditeur, Pascual, étant décédé au printemps, nos amis de Worms, Rudolf et Susann Strupp ont dû chercher un autre expéditeur, qui n'a pas bien compris la com-mande et nous a envoyé 8 t brutes et non pas 8 tonnes de fruits. Il a donc manqué 72 caisses et nous avons recom-mandé 2 palettes, mais reçu une seule pour pouvoir être livrés très vite (Merci au chauffeur Roumain qui a fait Denia-Blois en 30 heures). Bref, il faudra être plus précis dans notre commande et parler en nombre de caisses unique-ment.
Merci à Didier Michel pour le transport et un merci spécial à Philippe Daudin pour la mise à disposition de ses locaux et son aide permanente, souriante et efficace.
Merci Bertrand pour la distribution sous la pluie et le froid.
Merci aussi Jean Claude pour le contrôle des livraisons également sous la pluie et le froid.
Merci à Juergen et Isabelle Moeller, a Rudolf et Susan Strupp pour être venus jusqu'à Blois voir comment nous pro-cédions, ce qui nous a valus des dîners mémorables de franches rigolades franco-allemande très amicales.
Le résultat, encore inconnu, car nous n'avons pas la facture des oranges et avons sensiblement plus de transport. Attendons, nous vous dirons tout dans le prochain numéro.
Attendons maintenant le clap pour : Oranges 9° !

Collecte 2016 au profit de la Banque Alimentaire



La collecte de la Banque alimentaire aura lieu vendredi, samedi et dimanche dans tout le département. - (Photo archives NR)

Comme tous les ans, participation en interclub pour cette nouvelle collecte...
Comme tous les ans, la collecte de la Banque alimentaire recommence ce week-end. Premier réseau d'aide alimentaire en France, la Banque alimentaire récupère tout au long de l'année des denrées consommables mais non commercialisables de la grande distribution, des industriels et des producteurs. Afin de compléter les dons, les 1.000 bénévoles du Loir-et-Cher seront mobilisés pour cette 32e collecte vendredi, samedi et dimanche et présents dans toutes les grandes et moyennes surfaces du département. A noter cette année, une importante participation des petites surfaces commerciales dont Spar, Carrefour express et Diagonal, et les deux Biocoop à Blois et sa périphérie inviteront leurs clients à donner. L'an passé, ce sont 62 tonnes de produits qui ont été récoltés, ce qui a permis de distribuer à la Banque alimentaire : 884.000 repas.
Les produits dont la Banque alimentaire a besoin sont en priorité des boîtes de conserve de fruits, légumes, poisson, des soupes, des féculents, des légumes secs, de l'huile, du thé et du café. D'autres produits tels les produits d'hygiène – car coûteux – sont aussi prioritaires.
Banque alimentaire du Loir-et-Cher. Tél. 02.54.78.75.02. ba410@banquealimentaire.org

La NR

Mon Sang Pour les Autres 2016


Le prélèvement de sang, un don qui peut sauver une vie. - (Photo NR, Jérôme Dutac)


Le Rotary organisait hier une collecte de sang au château de Blois. L’appel “ Mon sang pour les autres ” a été entendu par les donneurs.
Donner son sang pour sauver des vies. C'est l'appel lancé hier par les trois Rotary Clubs de Blois aux donneurs de sang au profit de l'Établissement français du sang (EFS). Le château a reçu beaucoup de personnes désireuses d'accomplir cette démarche solidaire. À la satisfaction de Christophe Balavoine, l'un des organisateurs. « L'an dernier, il y avait eu énormément de donneurs car la collecte a eu lieu juste après les attentats du 13 novembre à Paris. Cette opération a été précédée d'une distribution de tracts les deux week-ends précédents. »
Il fallait faire preuve d'un peu de patience car avant de donner, il faut respecter quelques étapes. La première consiste à s'inscrire, puis vient l'entretien avec un médecin pour s'assurer de l'aptitude à donner son sang. Enfin, vient l'étape du prélèvement. Le don à proprement parler ne prend pas plus de 10 minutes pour un prélèvement de 450 ml. Les donneurs avaient ensuite droit à une collation composée de viennoiseries et de gâteaux préparés par les apprentis du CFA et des Blois et les partenaires de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie du Loir-et-Cher.
Méline et Alexis, deux élèves infirmiers, ont répondu à l'appel. Alexis nous a confié être un donneur régulier. « On peut donner son sang toutes les huit semaines. C'est un don qui ne coûte rien, si ce n'est que quelques minutes de son temps et un peu de son sang. Et on est certain que ce don servira à quelqu'un qui en aura besoin. » Méline venait pour la première fois donner son sang. « Il faut obligatoirement être majeure, c'est fait, je viens juste d'avoir 18 ans. » Chaque jour, l'Établissement français du sang a besoin de 10.000 dons pour satisfaire la demande en sang en France.
L.O.
La NR

Collecte 2017 au profit de la Banque Alimentaire

Cette année encore, notre Club a prêté main forte à la Banque alimentaire du Loir-et-Cher pour la collecte des denrées alimentaires des vendredi 27 et samedi 28 novembre 2017
-en fédérant autour de cette action les 3 Clubs de Blois, Blois Loire-et-Chateaux et Blois-Sologne, le Rotaract ainsi que le Club de Romorantin
- à Blois, 3 magasins nous ont été confiés : Leclerc, Auchan-Vineuil et Intermarché Gambetta (sans oublier la participation de notre ami Paul BUISSE sur place à Montrichard).
64 personnes se sont mobilisées : rotariens, rotaraciens, conjoints, enfants et amis.
Ils ont assuré 245 heures de collecte auxquelles on peut ajouter 30 heures de préparation assurées par les responsables de magasin (Jacques TORSET et Michel CORNET pour Auchan, Bernard LE BRETON pour Leclerc et Richard DUGUY pour Intermarché) et Benoît Martin pour la coordination avec la Banque alimentaire.
Une collecte de poids !
----------------------- 2017 ------------------- 2016 ---------- %
AUCHAN_____ 3,538 T________ 2,983 T________ + 18,6 %
LECLERC____ 4,727 T________ 5,025 T________ - 5,9 %
INTERMARCHE 1,959 T________ 1,546 T________ + 26,7 %
__________ 10,224 T ______ 9,554 T _______ + 7 %

A titre indicatif, près de 58 tonnes ont été collectées sur le département de Loir-et-Cher Et plus de 11 000 tonnes sur l’ensemble du territoire national.
2017 une belle récolte !
Et si on préparait la campagne 2018 ?

Mon Sang Pour Les Autres 2017



Organisée avec les Rotary, une grande collecte se déroulera le 18 novembre au château. L’enjeu est, notamment, d’attirer et de fidéliser de jeunes donneurs.
Les arguments pour attirer les donneurs de sang révèlent, d’une collecte à l’autre, des besoins constants et importants. « Deux cent quatre-vingts poches » sont ainsi nécessaires chaque semaine en Loir-et-Cher, rappelle Jacques Salmon, responsable du centre EFS de Blois.
Aux côtés de Philippe Daversin et de Richard Duguy, responsables de l’action pour les Rotary de Blois, le professionnel de santé invite un maximum de citoyens à participer à la huitième collecte événementielle « Mon sang pour les autres », qui se déroulera samedi, et pour la cinquième fois au château royal. Seuls 4 % des candidats potentiels donnent, effectivement, chaque année en France, souligne Jacques Salmon, qui ajoute que « 170.000 personnes par an sortent des fichiers » en raison du dépassement de l’âge limite (70 ans révolus) ou pour un motif médical. L’enjeu, pour l’EFS, est actuellement de « fidéliser » un maximum d’hommes, de jeunes adultes – population qui ne se montre pas forcément très « régulière » dans sa fréquentation des collectes mais qui, dans l’idéal, pourrait donner « au moins deux fois par an ».
« Le sang est un produit irremplaçable, dont la durée de conservation est limitée », souligne Jacques Salmon. Le rendez-vous au château de Blois a vocation à aider à « anticiper la fin de l’année », période délicate durant laquelle les donneurs sont souvent moins disponibles, plus affectés par des infections. Le fruit des collectes est destiné à des patients transfusés régulièrement, mais aussi à des cas urgents, à des chirurgies… Les Rotary clubs de Blois, impliqués dans la journée « Mon sang pour les autres », rappellent que 176 personnes – sur 213 donneurs s’étant présentés – avaient pu être prélevées à l’occasion de l’événement en 2016. La part de nouveaux donneurs s’élevait à 22 %. Entre 200 et 250 dons sont espérés samedi. Des animations par des bandas, par des groupes municipaux sont prévues en ville, ainsi qu’un rassemblement de voitures anciennes sur la place du château. Différents partenaires seront associés à la démarche, notamment pour proposer des collations aux donneurs.
Samedi 18 novembre, de 10 h à 18 h, au château de Blois. Renseignements au 02.54.55.54.10 ou sur www.dondusang.net Les donneurs doivent avoir entre 18 et 70 ans, peser plus de 50 kg, être munis d’une pièce d’identité, être en bon état de santé, ne pas être à jeun. (la NR)



27ème Tournoi de Golf


Le 27ème Tournoi de Golf a rassemblé 90 joueurs, et a permis d'offrir un chèque de 3 000 € à l'Association:

LA CORDEE DU VAL DE LOIRE,

Cette association permet aux enfants atteints de cancers de pouvoir rejoindre A CHACUN SON EVEREST à Chamonix, dirigée par Christine JANIN

Pour plus d'info voir les Liens ...